Panier

« 1 001 traverses d'eau » : nouveau numéro du Magazine Gaspésie

« 1 001 traverses d'eau » : nouveau numéro du Magazine Gaspésie

Publié par Musée de la Gaspésie le

Communiqué
Pour diffusion immédiate

« 1 001 traverses d'eau »
Nouveau numéro du Magazine Gaspésie

Gaspé, le mardi 22 juin 2021 - Le Musée de la Gaspésie a le plaisir de présenter son plus récent numéro du Magazine Gaspésie : 1 001 traverses d’eau. Entourée par la mer, la péninsule regorge de rivières et de baies. Ce numéro estival aborde ainsi les multiples façons de franchir les cours d’eau au fil du temps. Il vous transporte dans une époque révolue, celle où il fallait utiliser une embarcation pour traverser d’une rive à l’autre. Plongez dans l’univers fascinant des bacs et découvrez la véritable épopée autour des ponts ferroviaires, couverts et même de glace. Leur histoire est retracée alors que plusieurs souvenirs sont aussi évoqués. Laissez-vous transporter dans l’histoire avec le numéro 1 001 traverses d’eau actuellement en kiosque et en ligne.

D’une rive à l’autre
En Gaspésie, tous les déplacements nécessitent de traverser un cours d’eau. Que ce soit la Cascapédia ou la York, la majorité des rivières ont leur système de traversier jusqu’au début du 20siècle. En général, une barge ou un bac transporte les passagers ou la marchandise alors que des embarcations à moteur peuvent tirer un chaland. Les traversiers permettent aussi d’être en relation avec la Côte-Nord, comme le service offert par le capitaine Jourdain, et avec le Nouveau-Brunswick, service exploité par trois générations de capitaines Allard. L’hiver, l’eau gèle et c’est la naissance des ponts de glace. Voyez comment était façonné celui qui relie l’île Bonaventure à Percé, grâce aux mots de Marie Le Franc datant de 1938. Puis, les ponts enjambent les rivières, d’abord ceux ferroviaires, puis couverts. Au-dessus d’un même cours d’eau, pensons à la Petite Vallée, la Matapédia ou la Dartmouth, les ponts se succèdent, victimes d’effondrement, d’incendies ou d’autres problèmes techniques. Certaines rivières verront jusqu’à quatre ponts les surplomber en moins de 100 ans!

« J’ai eu un coup de cœur pour tous ces petits traversiers! D’imaginer les bateliers naviguer à bras ou à moteur avec, à bord de leur chaland, des animaux ou des voitures, est presque surréaliste de nos jours. » commente Marie-Josée Lemaire-Caplette, rédactrice en chef.

Ne manquez pas les chroniques! Rendez un dernier hommage tout en poésie à Jules Bélanger, retracez le parcours sur près d’un siècle de Lucina Deroy, découvrez l’histoire familiale derrière la Ferme Bourdages qui occupe ses terres depuis 200 ans et jouez un air avec les violoneux et luthiers!

Procurez-vous la version imprimée ou numérique de 1 001 traverses d’eau en kiosque, en ligne au magazinegaspesie.ca ou par téléphone au 418 368-1534, poste 104. Vous pouvez aussi vous abonner à l’une ou l’autre des versions.

 -30-

Image : Couverture du Magazine Gaspésie « 1 001 traverses d’eau »; photo : collection Michel Goudreau.

Renseignements :
Marie-Josée Lemaire-Caplette
Rédactrice en chef du Magazine Gaspésie
C : magazine@museedelagaspesie.ca │ T : 418 368-1534, poste 106
Source : Magazine Gaspésie


Article précédent Article suivant


0 commentaires


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés