Skip to content Skip to footer

Enfance en Gaspésie et départ à Montréal

Acte de naissance de Mary Travers, Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Mary Travers est née le 4 juin 1894, à Newport en Gaspésie. Mary est l’une des six enfants de Lawrence Travers, de souche irlandaise, et d’Adéline Cyr, une canadienne-française. Leur maison abrite également les six autres enfants de Lawrence issus d’un premier mariage. Élevée en anglais, Mary fréquente l’école française et passe beaucoup de temps auprès de son père, qui va, à travers les années, lui transmettre plusieurs de ses passions.

Plus grande que les filles de son âge, Mary possède une force physique hors du commun. Surnommée Franck par son père, elle pose des collets, chasse, et va chercher du bois avec lui. Très jeune, c’est lui qui lui donne également la passion du violon, mais aussi de la musique à bouche et de la guimbarde. Considérée par les habitants de Newport comme une enfant prodige, elle commence très vite à jouer dans les veillées et les mariages. Son répertoire se compose alors de mélodies irlandaises, prises du côté de son père, et des airs acadiens legs, de la famille de sa mère.

Dès 1907, Mary quitte la Gaspésie pour débuter sa vie, auprès de sa demi-sœur, Mary-Ann, en tant que domestique chez une famille “bourgeoise”. Elle travaille ensuite chez le docteur LeSage, carré Saint-Louis à Montréal. Gagnant 15 dollars par mois, elle est, de surcroît, nourrie et logée. À cette époque, comme la plupart des jeunes dans sa situation, elle envoie la moitié de son salaire à ses parents. À l’âge de 16 ans, Mary décide de quitter son emploi pour une nouvelle expérience, celle de l’usine. Au fur et à mesure des années, la situation financière de ses parents s’améliore et celle de Mary aussi par conséquent.
 

Quand plus tard, Mary n’aura plus d’inspiration pour écrire ses textes, elle reviendra toujours à son premier amour, la Gaspésie. Dans cette chanson, “La morue”, assise au coin de sa table de cuisine, Mary se remémore son enfance et débute simplement par raconter son histoire ” Moi, j’m’appelle la petite Mary, je suis née dans le fond de la Gaspésie…”.

Ces photographies sont propriétés du Musée de la Gaspésie et sont régies par la licence Creative Commons Attribution – Pas d’utilisation commerciale- Pas de modification (CC BY-NC-ND 4.0) impliquant les règles suivantes : 

  1. Pas d’utilisation commerciale – Il n’est pas autorisé à faire usage commercial des œuvres, tout ou partie du matériel les composants.
  2. Pas de modification – Il n’est pas autorisé à distribuer ou mettre à disposition les œuvres modifiées.
  3. Attribution – Il est obligatoire de créditer l’œuvre, d’intégrer un lien vers la licence et d’indiquer par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l’Offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son Œuvre.

Le Musée de la Gaspésie, lui seul, peut permettre ou non l’utilisation commerciale.

Pour toutes questions, veuillez-nous joindre au 418 368-1534 poste 110.