Skip to content Skip to footer
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Péninsule

mai 26 - octobre 16

Péninsule

Du 20 octobre au 23 avril 2023

Avec Péninsule, l’artiste s’intéresse aux changements climatiques et à leurs effets sur le littoral de la Gaspésie et du Bas-St-Laurent. Ce projet documentaire spéculatif est composé, entre autres, d’une trentaine de photographies où l’artiste, outillé d’un niveau laser, a parcouru le territoire en tentant initialement de marquer le paysage pour voir où passera l’eau lorsque la température augmentera de 2 à 4 degrés.

Michel Huneault est un photographe documentaire et artiste visuel. Son travail s’articule autour des enjeux de développement, des traumatismes, de la migration et des réalités géographiques complexes, incluant les impacts des changements climatiques.
 
Il détient une maîtrise de l’Université de Californie à Berkeley, où il fut « Rotary Peace Fellow », se penchant sur le rôle de la mémoire collective à la suite d’un traumatisme de grande ampleur. Avant de se consacrer à la photographie en 2008, il a travaillé plus d’une dizaine d’années en développement international.
 
En 2015, son travail sur la tragédie de Lac-Mégantic reçoit en le prix Dorothea Lange-Paul Taylor, puis paraît l’année suivante sous le titre La longue nuit de Mégantic chez l’éditeur néerlandais Schilt. En 2016, la bourse Travers lui permet d’approfondir ses recherches sur les enjeux migratoires à travers cinq pays, en collaboration avec leurs diasporas au Canada et leurs familles dans leurs pays d’origine. En 2018, il a adapté Roxham – son projet visuel et sonore portant sur les passages de demandeurs d’asile en provenance des États-Unis vers le Canada – en une expérience de réalité virtuelle avec l’Office national du film du Canada. Au printemps-été 2020, il a été mandaté par le Musée McCord pour documenter les impacts de la Covid-19 à Montréal.

Ce projet de recherche et création a été rendu possible grâce à l’appui financier du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi qu’à la collaboration de plusieurs organisations actives sur le territoire de travail : le Centre d’artistes Vaste et Vague, le Village en chanson de Petite-Vallée, le Centre communautaire de Douglas, le Centre d’artistes Est-Nord-Est, le Musée de la Gaspésie, les Rencontres de la photographie en Gaspésie, le Centre culturel de Paspébiac, la Fonderie Darling/Quartier Éphémère et le Pôle artistique et communautaire de la Gare de Matapédia. Un merci tout spécial aux citoyens qui ont participé à la démarche au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, et l’ont soutenue.

Pour la réalisation ce projet, l’artiste a bénéficié de l’appui financier du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Toutes les expositions du
Musée de la Gaspésie